Rentrée 2023 : quel type de mariage correspond à votre signe astrologique si vous êtes Bélier ?

Et si vous regardez vers les étoiles pour préparer le plus beau jour de votre vie ? Ce n'est pas un secret, les préparatifs d'un mariage peuvent être sources de nombreux désaccords au sein du couple. Pour éviter des tensions inutiles, il peut être préférable de savoir ce que l'on veut exactement. Et pour cela, quoi de mieux que de se baser sur l'astrologie ? Alors si vous êtes né.e.s sous le signe du Bélier, voici tout ce qu'il faut savoir pour réussir votre grande cérémonie. Les personnes né.e.s entre le 21 mars et le 20 avril appartiennent à l'élément Feu, ce qui les rend spontanées et audacieuses lorsqu'il s'agit de l'esthétique de leur mariage. Le Bélier, premier signe du zodiaque, aime exceller et est généralement un organisateur de mariage idéal. Les Bélier pourraient donc craquer totalement pour le thème industriel-chic. Leur personnalité entêtée et soucieuse du détail leur donnera envie d'un lieu naturel qu'ils pourront totalement revisiter avec des détails accrocheurs. On pense notamment à des centres de table métalliques et autres accents de paillettes. Avec sa personnalité joyeuse, le Bélier aime ajouter des couleurs vives comme le lilas et le rose avec une touche de rouge. Pour rendre votre mariage inoubliable, n'hésitez pas à miser sur fleurs spectaculaires et des designs tendance qui font sensation. Pour terminer la soirée, le marié ou la mariée Bélier voudra que le ciel s’illumine avec un feu d’artifice ou un lâcher (...)

Lire la suite sur Closer

Deux femmes se disputent violemment devant un bar, l’une d’elle ne rentrera pas border ses enfants
"Le crabe est tenace" : pas encore "débarrassé" du cancer, Florent Pagny fait de nouvelles révélations sur son état de santé
Chips, cidre… Des enseignants affligés par les repas amenés à l’école par certains élèves
Marwan Berreni recherché par la police : rebondissement dans l’enquête alors que l’acteur est toujours introuvable
Ils font la queue pour embarquer dans leur avion, un SMS de quatre mots les laisse désespérés