Record : Près de 76 millions de déplacés internes dans le monde, selon une ONG

crise mondiale - Le nombre de personnes déplacées contre leur gré à l’intérieur de leur pays a même bondi de 50 % ces cinq dernières années selon l’Observatoire des situations de déplacement interne

Les conflits au Soudan, à Gaza et en RDC mettent en lumière un bien triste record. Fin 2023, le nombre de personne déplacées à l’intérieur de leur pays (PDI) atteignait 75,9 millions, selon l’Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC).

Le nombre de PDI a bondi de 50 % au cours des cinq dernières années, précise l’ONG dans son rapport annuel publié mardi à Genève. Ce nombre est à comparer aux 71,1 millions de déplacés internes que comptait le monde à la fin 2022. Contrairement aux réfugiés qui fuient un pays pour s’installer ailleurs, les PDI restent dans leur pays mais sont forcés de se déplacer. La violence et les conflits sont les principaux responsables de ces déplacements forcés (68,3 millions) tandis que les catastrophes ont obligé 7,7 millions de personnes à fuir et à s’installer ailleurs.

Des mouvements forcés qui ne cessent d’augmenter

Au cours des cinq dernières années, le nombre de personnes déplacées à cause de violences et de conflit a bondi de 22,6 millions. Les deux plus fortes hausses ayant eu lieu en 2022 et 2023. Avec 9,1 millions de PDI, le Soudan compte le plus grand nombre de personnes déplacées jamais enregistrées dans un seul pays depuis 2008 et le début de la comptabilisatio(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Record de 80 millions de réfugiés et déplacés dans le monde, selon l'ONU
Famine : Près de 282 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë dans le monde
Plus de 114 millions de personnes actuellement déplacées de force dans le monde, un record
Obésité : Plus d’un milliard d’humains touchés dans le monde, un record