Résultats législatives 2024 : Mélenchon, Tondelier, Bardella… Les premières réactions

déclarations - Gabriel Attal a annoncé qu'il allait remettre sa démission. De son côté, Jordan Bardella a dénoncé « l’alliance du déshonneur » qui prive les Français « d’une politique de redressement »

Macron doit « ou bien s’en aller, ou nommer un Premier ministre dans nos rangs » a lancé dimanche Jean-Luc Mélenchon, après la victoire du Nouveau front populaire arrivé en tête des élections législatives anticipées. La majorité présidentielle Ensemble est deuxième et le Rassemblement national se classe finalement troisième, loin – voire très loin – derrière les estimations annoncées avant ce second tour.

Jean-Luc Mélenchon a appelé le Premier ministre Gabriel Attal à « s’en aller » et estimé que le président avait « le devoir d’appeler le nouveau Front populaire à gouverner », à l’issue du second tour des élections législatives. Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé dimanche soir qu’il présenterait lundi matin sa démission au président Emmanuel Macron, après les élections législatives qui ont placé la gauche en tête. Il s'est toutefois dit prêt à rester à Matignon « aussi longtemps que le devoir l’exigera » dans le contexte des Jeux olympiques.

« Nous allons gouverner », annonce Tondelier

« Nous allons gouverner », a de son côté assuré Marine Tondelier avant d’ajouter que « la justice sociale, environnementale » et « le peuple » avaient « gagné ». « Ce front a ré(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
EN DIRECT Législatives 2024 : Ca passe pour les ministres Darmanin et Séjourné, ça casse pour Guerini et El Haïry...
Législatives 2024 : Un bureau de vote ouvre en retard, sa présidente ne s’est pas réveillée
Législatives 2024 : Les Français se mobilisent à fond, participation record depuis 1981