Règles douloureuses : une chercheuse dénonce « l’insuffisance de données scientifiques » sur l’efficacité du Spasfon

Dans son livre « Pilules Roses, De l’ignorance en médecine » paru ce mercredi, la chercheuse Juliette Ferry-Danini met en évidence le manque de données probantes pour attester de l’efficacité du Spasfon pour soulager, entre autres, les règles douloureuses. La fameuse pilule rose est pourtant l’un des médicaments les plus prescrits en France.

Le Spasfon, est-il réellement efficace pour soulager les  règles douloureuses ? Si l’on tend l’oreille, les femmes sont légion à dénigrer cette fameuse petite pilule rose lorsque leur utérus fait des siennes, lui préférant d’autres cachets jugés plus puissants. Dans « Pilules Roses, De l’ignorance en médecine », un livre paru ce mercredi 25 octobre, la chercheuse en philosophie de la médecine Juliette Ferry-Danini s’intéresse à ce médicament qui compte parmi les plus vendus en France. Les femmes représentent 72% des patients ayant recours à ce médicament.

Si le Spasfon jouit d’une popularité indéniable dans l’Hexagone, la chercheuse souligne pourtant que les preuves scientifiques sur son efficacité sont quasi-inexistantes. « La littérature scientifique note qu’il y a un manque de données scientifiques probantes concernant le phloroglucinol (molécule utilisée dans le médicament, N.D.L.R.), dans la plupart de ses indications et utilisations en France. En somme, selon la science, nous n’avons pas de preuve suffisante pour dire que cela fonctionne», alerte la chercheuse.

À lire aussi >> Endométriose : « À force d’entendre que j’en faisais trop, je doutais de mes propres symptômes »

Le Spasfon est-il sexiste ?

Dans ce cas, pourquoi une telle popularisation du Spasfon dans une poignée de pays ? Dans son livre, Juliette Ferry-Danini émet plusieurs hypothèses. Entre autres, le manque de données scientifiques, certes,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi