Ligne blanche continue : dans quels cas précis peut-on la franchir ?

La ligne blanche continue d'une route représente un mur, autrement dit, il est interdit de la franchir. D'après le Code de la route, le franchissement et le dépassement d'une ligne blanche sont interdits. "Lorsque des lignes longitudinales continues axiales ou séparatives de voies de circulation sont apposées sur la chaussée, elles interdisent aux conducteurs leur franchissement ou leur chevauchement", peut-on lire dans l'article R412-19. Ainsi, la ligne blanche continue est synonyme d'interdiction de franchissement ; même la mordre n'est pas autorisé par la loi.

Perte de points sur le permis de conduire : pour quels excès de vitesse va-t-on en perdre ?

Le Code de la route réserve quelques rares exceptions, comme lorsque l'on souhaite passer au feu orange ou se garer à contresens de la circulation. Concernant la ligne blanche continue, son chevauchement est exceptionnellement autorisé pour dépasser un cycliste, sur les routes à double sens limitées à 50 km/h. Ce dépassement est toléré uniquement dans les conditions soulignées par l’article R414-4 du Code de la route :

Attention néanmoins, dans ce cas de figure précis, vous pouvez chevaucher la ligne continue, mais non la franchir complètement. Cette exception de chevauchement vaut également pour dépasser un obstacle fixe comme un rocher, un animal ou un cavalier, ainsi qu'un chantier. En revanche, aucune exception n'est faite pour les véhicules lents ou en arrêt sur la voie.

Le franchissement d'une ligne blanche continue est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite