Qu’est-ce que France Travail ?

Thibaut Durand/Hans Lucas via AFP

Pôle Emploi change de nom : le 1er janvier 2024, il doit devenir France Travail. Au-delà du renouvellement de blason, l’objectif du gouvernement est d’élargir les compétences de l’organisme afin de tendre vers le plein-emploi. Le projet de loi « plein-emploi » sera présenté début juin. Des acteurs variés devraient désormais être amenés à travailler ensemble, à l’instar des missions locales pour les jeunes ou Cap emploi pour les personnes handicapées.

À lire aussi Marc Ferracci : « La mise en activité des bénéficiaires du RSA, ce n’est pas du travail obligatoire »

Par ailleurs, toute personne privée d’emploi – chômeur, bénéficiaire du RSA, handicapé ou jeune – devra être orientée vers cet acteur après un diagnostic global de sa situation. L’idée est de prendre en compte toutes les problématiques à l’origine de la difficulté de trouver un emploi. Un contrat d’engagement réciproque (CER) inscrira les droits et devoirs des deux parties, celui-ci s’inspire du contrat d’engagement jeunes lancé l’an dernier.

Retrouvez ici l’ensemble de nos antisèches

Pour les bénéficiaires du RSA, la partie « devoirs » comprendra un accompagnement intensif de 15 à 20 heures d’activité. Avec la menace de sanctions en cas de non-respect du contrat. L’approche sera « graduée », a indiqué à la presse le haut-commissaire à l'emploi et à l'engagement des entreprises, Thibaut Guilluy. Par exemple, une sanction intermédiaire pourrait être créée, avec une suppression de l'allocation temporaire ...


Lire la suite sur LeJDD