Publicité

PSG : Valérie Pécresse ne « peut pas laisser le club dans l’impasse », après la fin des négociations sur le Parc des Princes

Valérie Pécresse tend une perche au Paris Saint-Germain. La présidente (LR) de la région Île-de-France n’a pas tardé à réagir aux propos de Nasser al-Khelaïfi. Jeudi, le président du club de la capitale avait déclaré « vouloir bouger du Parc des Princes », à la suite de la décision du Conseil de Paris, refusant la vente du mythique stade. Il n’aura fallu attendre que quelques heures pour voir Valérie Pécresse proposer un plan de secours aux Parisiens. Dans une interview accordée au Parisien, elle a confié ne « [pas s'attendre] à ce que la situation envenime à ce point ». « J’étais favorable à ce que le Paris-Saint-Germain reste au Parc des Princes, on ne peut pas laisser le PSG dans l’impasse », a -t-elle déclaré.

À lire aussi Le président du PSG confirme le départ de l'équipe du Parc des Princes

Face au problème, Valérie Pécresse va saisir l’Établissement public foncier d’Île-de-France. Tous les sites franciliens répondant « au cahier des charges du PSG », une cinquantaine d’hectares permettant de construire un équipement sportif et hôtelier seront recensés. « On parle d’un horizon 2030, donc il faut avoir en tête le Grand Paris Express et Éole, par exemple », a précisé la présidente de la région, en abordant ses deux conditions pour le projet d’une future enceinte accessible en transports, et en accord avec les élus locaux.

Saint-Quentin-en-Yvelines, le dossier le plus avancé

Club parisien et yvelinois, le Paris Saint-Germain est déjà en discussion avancée ave...


Lire la suite sur LeJDD