Proviseur menacé de mort à Clermont-Ferrand : le père d’une lycéenne en abaya est convoqué devant la justice

Ce vendredi 8 septembre, le père d’une élève d’un lycée de Clermont-Ferrand est sorti de garde à vue. Il est suspecté d’avoir proféré des menaces de mort à l’encontre du proviseur de l'établissement Ambroise-Brugière.

Depuis ce jeudi 7 septembre, malgré la demande de l’association Action droits des musulmans (ADM), le Conseil d’État a validé l’interdiction de l’abaya, longue robe couvrante, qui selon lui est porteuse « d’une logique d’affirmation religieuse ». Le même jour, le père d’une lycéenne de Clermont-Ferrand a été placé en garde à vue. Il est soupçonné d’avoir menacé de mort le proviseur du lycée Ambroise-Brugière après l’accès à l’établissement ait été refusé à sa fille qui portait une abaya.

Lire aussi >> Abaya, expérimentations de l’uniforme et nouveautés dans les programmes : le point sur ce qui change pour les élèves

Il risque jusqu’à 5 ans de prison

Alors que le climat au sein de l’établissement était « paisible » après la décision du gouvernement d’interdire l’abaya, comme le rapporte La Montagne, une élève s’est vue refuser l’entrée du lycée à cause de sa tenue. Son père, qui a été reçu par le proviseur, en début de semaine, aurait alors proféré des menaces de mort par téléphone envers le chef de l’établissement. La procureure de la République de Clermond-Ferrend, Dominique Puechmaille, a indiqué que l’homme de 44 ans était poursuivi pour « menace en vue d’intimidation d’une personne chargée d’une mission de service public ». La magistrate a ajouté que le père de famille devrait faire l’objet d’une « convocation directe avec contrôle judiciaire ». Ce vendredi 8...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi