Prix du carburant : l'Etat demande à TotalEnergies de faire un effort

Depuis plusieurs mois, le prix du carburant ne cesse de grimper, atteignant à nouveau des prix proches de ceux enregistrés au début de la guerre en Ukraine. En cause, la baisse de la production de pétrole, l'augmentation de la demande ainsi que la fiscalité. Et pour cause, il ne faut pas oublier que les taxes représentent 60 % du prix du litre, et qu'elles sont -donc indexées sur ce dernier. Plus le carburant est cher, plus la TVA est élevée donc, même si l'Etat assure que ces recettes ne lui profitent pas. On a tout de même un peu de mal à y croire. Quoi qu'il en soit, les automobilistes n'en peuvnt plus et demandent au gouvernement d'agir.

Pas de remise

Mais ce dernier refuse toujours catégoriquement de mettre en place une remise, affirmant que c'est aux distributeurs de faire un geste pour réduire leurs marges et les prix affichés. Bruno le Maire, ministre de l'Economie s'est justement exprimé à ce sujet sur France Info, et a une fois encore demandé à TotalEnergies de faire un effort. Il explique en effet que "je souhaite que Lire la suite sur Autoplus