Prince Harry : déjà le mal du pays ?

Le prince Harry et  Meghan Markle lors de leur voyage au Nigeria le 12 mai 2024.  - Credit:Sunday Alamba/AP/SIPA / SIPA / Sunday Alamba/AP/SIPA
Le prince Harry et Meghan Markle lors de leur voyage au Nigeria le 12 mai 2024. - Credit:Sunday Alamba/AP/SIPA / SIPA / Sunday Alamba/AP/SIPA

Ce n'est pas encore le retour de l'enfant prodigue, mais c'est peut-être le signe d'un changement de stratégie… Selon le Mirror, le prince Harry souhaiterait disposer d'un vrai pied-à-terre dans la capitale britannique, à la fois pour renouer avec ses amis et la vie londonienne et éviter de descendre à l'hôtel chaque fois qu'il revient au pays. « Au fil du temps, certains aspects de son ancienne vie au Royaume-Uni lui manquent, explique au quotidien l'expert royal Tom Quinn. La période de lune de miel aux États-Unis, où tout était nouveau et excitant touche à sa fin et Harry regarde à nouveau sur le passé à travers des lunettes roses… » Et d'ajouter : « Ses vieux amis du collège d'Eton et de l'armée lui manquent, beaucoup ne lui ont pas rendu visite, car ils ne s'entendent pas toujours avec Meghan… »

Avoir un pied-à-terre londonien permettrait également à Harry de voir plus souvent son père, qui souffre d'un cancer, et d'éviter de le croiser en coup de vent à chaque fois qu'il passe à Londres. Quant à son frère William, les ponts sont coupés, mais le cancer qui touche Kate l'aurait particulièrement affecté : tous deux ont été très proches avant la crise familiale, Kate considérait quasiment Harry comme un frère. Le duc de Sussex souhaiterait-il renouer avec tact ?

Coûts de sécurité

Aucune confirmation officielle n'est venue étayer l'information. Mais selon l'expert, la pugnacité dont fait preuve Harry face à la justice britannique pour que sa sécurité soit pr [...] Lire la suite