Premier vol d’Ariane 6 : Au siège parisien de l’ESA, une soirée historique entre tension et joie

Espace - « 20 Minutes » a pu suivre le vol inaugural de la nouvelle fusée européenne depuis le quartier général de l’ESA, où chaque réussite a été ponctuée d’applaudissements et d’éruptions de joie

Au siège de l’Agence spatiale européenne, à Paris,

« 3, 2, 1, top ! » A des milliers de kilomètres de Kourou (Guyane), au siège parisien de l’Agence spatiale européenne (ESA), les visages se détendent et les acclamations fusent, mêlées aux applaudissements. Ariane 6, le nouveau bébé de l’ESA et de ses partenaires, vient de décoller pour la première fois, après dix ans de travail.




La tension était montée d’un cran vers 20h45, quinze minutes avant le décollage. Devant les écrans qui retransmettent le lancement, dans l’immense salle qui regroupe 400 personnes – représentants du Cnes, de l’ESA, d’ArianeGroup, d’Arianespace, des forces armées et quelques personnalités politiques, notamment le ministre de l’Economie Bruno Le Maire –, les conversations vont bon train et le volume sonore monte d’un coup. Trop ? « Excusez-moi, merci de commencer à regagner vos places pour qu’on puisse entendre le décompte final, merci », demande une voix au micro.

Explosions de joie en série

A(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ariane 6, la plus française des fusées européennes
Le décollage d’un satellite franco-chinois sème la panique dans un village menacé par un (énorme) débris
Les astronautes partis avec Starliner, le vaisseau de Boeing, ne rentreront pas sur Terre avant trois mois