Publicité

Présidentielle en Turquie : Erdogan en tête sous les 50 %, l’hypothèse d'un second tour se renforce

Les Turcs étaient appelés aux urnes ce dimanche pour élire leur treizième président de la République. À cette occasion, le chef d’État sortant Recep Tayyip Erdogan (AKP), au pouvoir depuis vingt ans, faisait face à son principal opposant, le social-démocrate Kemal ­Kiliçdaroglu (CHP). Le pays est désormais suspendu à une bataille de chiffres entre les deux hommes.

« Nous sommes en tête »

Selon les données de lagence étatique Anadolu, Erdogan est passé sous la barre des 50 % après le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins. Le chef de lÉtat recueillerait 49,35 % des voix, contre 44,5% pour son principal opposant Kemal Kiliçdaroglu. Le troisième candidat Sinan Ogan, dissident du parti nationaliste MHP, obtient 5% des suffrages. L’hypothèse dun second tour le 28 mai semble donc se confirmer. Les chiffres, qui peuvent encore évoluer, ont été contestés par lopposition.

« Nous sommes en tête » a affirmé Kemal Kiliçdaroglu, ajoutant que « si notre nation demande un second tour, nous l’acceptons volontiers. Et nous allons absolument gagner ce second tour ». L’un des bras droit du candidat social-démocrate, le maire dIstanbul Ekrem Imamoglu, a appelé les citoyens à « ne pas tenir compte des chiffres donnés » par l’agence Anadolu qui est selon lui « sous respirateur artificiel depuis 2019 » et qui a « perdu toute responsabilité ».

Recep Tayyip Erdogan a lui aussi affirmé « être en tête de loin ». « Si le peuple nous emmène au second tour, nous le respecterons ...


Lire la suite sur LeJDD