Précordialgie : causes, symptômes, traitement des douleurs thoraciques

Terme générique, la précordialgie regroupe l’ensemble des douleurs ressenties au sein de la région thoracique antérieure gauche. Généralement bénignes, ces algies particulières peuvent également révéler une pathologie sous-jacente. Les précordialgies bénéficient d’un diagnostic souvent tardif. À quoi sont-elles dues ? De quelle prise en charge font-elles l’objet ?

Caractérisée par une douleur localisée au niveau de la zone précordiale (juste devant le cœur), la précordialgie peut avoir de nombreuses étiologies, de la plus grave à la plus bénigne. C’est la raison pour laquelle toute algie ressentie au sein de la cage thoracique doit nécessairement faire l’objet d’un avis médical. Les origines coronariennes et cardiaques représentent les causes les plus sévères de la précordialgie : angine de poitrine (angor), péricardite, dissection aortique… Certaines pathologies pulmonaires telles que l’embolie, la pneumonie ou encore la pleurésie peuvent également engendrer des douleurs au sein du thorax. Mais bien d’autres troubles ou affections sont susceptibles d’occasionner des précordialgies (Le Manuel MSD) :

À noter : le terme « précordialgie atypique » est généralement réservé aux douleurs dont l’origine n’est pas coronarienne. On la qualifie d’ailleurs parfois de « fausse angine de poitrine » ou de « faux angor ».

Les algies précordiales peuvent se manifester brutalement sous la forme de crise aigüe, mais également de manière chronique et persistante dans le temps. Dans tous les cas, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite