Pourquoi le prix des batteries pour les voitures électriques pourrait encore diminuer ?

Le marché des voitures électriques connaît une croissance régulière, même si elle est un peu plus lente que par le passé. En août dernier, par exemple, la baisse de la demande a entraîné une baisse de 10 % du prix des batteries, tant pour les voitures électriques que pour les systèmes de stockage stationnaires.

Et ce n'est qu'un début. Selon les prévisions de TrendForce, une entreprise spécialisée dans les études et les analyses de marché, d'ici à la fin de l'année, les prix devraient encore baisser. Même les prix des matières premières, qui ont atteint de nouveaux sommets pendant les mois post pandémie, ont depuis entamé une tendance baissière.

Et il n'y a pas que les batteries lithium-ion qui sont concernées, puisque même les batteries annoncées comme "révolutionnaires" ont vu leurs prix baisser, à commencer par les accumulateurs NCM (nickel, cobalt et manganèse), tout comme les batteries LFP (lithium fer phosphate).

Une bouffée d'oxygène nécessaire ?

La baisse du prix des batteries va permettre aux constructeurs de "souffler". En effet, ces derniers ont connu des mois de baisse continue des prix, mais cette guerre des prix (initiée par Tesla), si elle a permis de maintenir la demande à un niveau élevé, a considérablement réduit les bénéfices.

Aujourd'hui, avec des prix plus abordables pour les batteries, les fabricants ont des coûts moins élevés à supporter et voient leurs marges augmenter légèrement, même en l'absence d'ajustements à la hausse des prix de vente des voitures. Mais tout va bien alors ? Aussi bien pour les constructeurs que pour les clients ? Oui...Lire la suite sur Autoplus