Pourquoi la France est-elle tant en retard sur la prévention et le dépistage du cancer ?

Santé - Selon un rapport publié ce lundi, la France prévient et dépiste moins bien le cancer qu’ailleurs en Europe

Les résultats sont alarmants. Selon le rapport de l’Organisation européenne du cancer (ECO) publié ce lundi, la France accuse un gros retard dans la prévention et le dépistage du cancer.

En cause, nos (mauvaises) habitudes de vie, au premier rang desquelles figure la consommation excessive de tabac et d’alcool. Mais aussi le manque de soignants et les déserts médicaux, qui privent nombre de Françaises et de Français d’un accès à un dépistage précoce de la maladie.

Alcool et tabac en cause

Sur le terrain de la prévention défaillante, l’Hexagone pêche sur plusieurs tableaux. D’abord aux sources de la maladie : la France est ainsi « le deuxième pays où l’on fume le plus en Europe. Ce tabagisme excessif tue plus de 48.000 Français chaque année, soit jusqu’à 60 % de plus que dans d’autres pays européens », pointe le rapport. En comparaison avec nos voisins, « 25 % de la population française fume des cigarettes quotidiennement, contre 18 % en moyenne en Europe », poursuit l’ECO.

Autre mauvaise habitude des Français : une consommation excessive d’alcool, avec en moyenne 10,5 litres d’alcool par an et par habitant (de plus de 15 ans), contre 10 litres en moyenne en Europe, selon les chiffres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Loin devant les Norvégiens, dont la consomm(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Mulhouse : Cancers cérébraux, l’ADN va faire parler les coupables
Le cancer de la vessie serait plus dangereux chez les femmes
Octobre rose : Comment l’IA et la tech peuvent améliorer le dépistage et le traitement du cancer du sein
Cancer du roi Charles III : Comment fonctionne le casque réfrigérant, qui empêche la chute des cheveux durant la chimio ?