Pourquoi la distance d'un marathon est-elle de 42,195 km ?

La distance du marathon s'inspire d'un récit légendaire de l'antiquité grecque, selon lequel un messager nommé Philippidès aurait couru de Marathon à Athènes, un trajet d'environ 40 kilomètres, pour annoncer la victoire des Grecs sur les Perses en 490 avant J.-C., avant de s'effondrer de fatigue. Bien que cette histoire soit emblématique, la distance exacte parcourue par Philippidès n'a jamais été clairement établie dans les récits historiques.

Lors des premiers Jeux Olympiques modernes en 1896, la course de marathon fut introduite comme un hommage à cette légende. La distance variait légèrement d'une olympiade à l'autre, se situant généralement autour de 40 kilomètres, mais sans standardisation précise.

L'olympiade de Londres de 1908

Le tournant décisif dans la définition de la distance du marathon se produisit lors des Jeux Olympiques de 1908 à Londres. Pour accommoder un souhait de la famille royale britannique, le départ de la course fut positionné à Windsor, devant le Château de Windsor, permettant ainsi aux jeunes princesses royales de voir le début de la compétition. L'arrivée fut prévue devant la loge royale au stade olympique de Londres, où la famille royale souhaitait assister à la fin de l'épreuve.

Ces considérations pratiques et le désir de lier l'événement à la famille royale ont conduit à un ajustement de la distance, qui a été fixée à 26 miles et 385 yards, soit précisément 42,195 kilomètres. Cette modification semblait initialement être une circonstance...


Lire la suite sur LeJDD