Parlement européen : Bardella se console auprès d’Orban et de ses « patriotes pour l’Europe »

lot de consolation - A défaut de devenir le boss de Matignon, le président du Rassemblement national a pris la tête du nouveau groupe de droite radicale du Premier ministre hongrois Viktor Orban au parlement européen

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas mis longtemps à retomber sur ses pattes, le président du Rassemblement national, Jordan Bardella. Son rêve de Matignon envolé, alors qu’il se voyait encore Premier ministre dimanche matin, il s’est opportunément replié sur ce qu’il lui restait : le Parlement européen. Et en ralliant dès ce lundi le groupe de droite radicale du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, dont il va en plus prendre la tête.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, avait dévoilé le 30 juin son intention de former ce groupe parlementaire, de concert avec le parti d’extrême droite autrichien FPO et le mouvement de l’ex-Premier ministre tchèque Andrej Babis. Parmi les ralliés, outre le RN, on trouve aussi La Ligue de l’Italien Matteo Salvini, le Parti pour la liberté (PVV) du Néerlandais Geert Wilders, le mouvement portugais Chega, l’espagnol VOX, le Parti populaire danois et le parti d’extrême droite indépendantiste flamand Vlaams Belang.

Contre l’immigration illégale et pour la famille traditionnelle

C’est donc Jordan Bardella qui présidera ce groupe, baptisé « Patriotes pour l’Europe » et désormais troisième force au parlement européen, a annoncé l’eurodéputé RN Jean-P(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Législatives 2024 : Macron repousse la démission de Gabriel Attal « pour le moment »
Résultats législatives 2024 : Le RN met un terme au règne de la dynastie Dassault dans l’Oise
Résultats législatives 2024 dans le Nord : « Gérald président »… Darmanin en triomphe dans son fief de Tourcoing