Paris 2024 : la Seine ne sera pas baignable début juillet

À un mois jours pour jour du début de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024, le préfet d'Île-de-France a annoncé que la Seine ne sera pas baignable début juillet.

Un nouvel épisode du débat sur la baignade dans la Seine. Le préfet d'Île-de-France, Marc Guillaume a annoncé ce mercredi 26 juin sur France Info que « la Seine ne sera pas baignable dans quelques jours » en raison du débit du fleuve. Les fortes précipitations des dernières semaines et le temps pluvieux du printemps pourraient expliquer cela. C'est pourquoi la répétition sur la Seine a été reportée ce lundi.

À lire aussi JO Paris 2024 : pourquoi les crues de la Seine troublent les tests pour la cérémonie d’ouverture

Un fort débit « augmente mathématiquement la vitesse des bateaux » qui mettraient en ce moment « 15 minutes de moins » sur le parcours, avait expliqué vendredi la préfecture de région. Le débit habituel en été se situe autour de 100 m3/seconde.

La maire de Paris Anne Hidalgo, qui avait prévu de se baigner récemment, a été obligée de reporter sa baignade en raison des conditions politiques actuelles et de l'état de la Seine. Il est prévu qu'elle fasse trempette la semaine du 15 juillet ou la semaine suivante. Dans un entretien à Ouest-France mercredi, elle s’est dite « très confiante » sur l’arrivée d’une météo favorable à temps pour les JO.

À lire aussi Paris 2024 : où regarder la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques ?

Lors de fortes précipitations, de l'eau non traitée, mélange de pluie et d'eaux usées, peut être rejetée dans le fleuve, ce que des ouvrages de rétention mis en service juste avant les Jeux visent à prévenir. ...

Lire la suite sur ParisMatch