Paris 2024 : Emmanuel Macron invité à tester les taxis volants lors des Jeux

Les taxis volants pourraient être testés lors de JO de Paris, avec des passagers.  - Credit:Mario Fourmy/SIPA
Les taxis volants pourraient être testés lors de JO de Paris, avec des passagers. - Credit:Mario Fourmy/SIPA

Lors des Jeux olympiques de Paris, des taxis volants électriques vont être expérimentés. Si ces appareils ne peuvent pas encore transporter de clients payants, en l'absence de certification, des vols gratuits de démonstration avec des passagers seraient envisageables, si les autorisations nécessaires sont octroyées. Dans une interview accordée au quotidien Ouest-France, Augustin de Romanet, patron des Aéroports de Paris (ADP), a proposé à Emmanuel Macron d'être « le premier Européen à voler sur ce type de véhicule », indiquant qu'il est le « bienvenu ».

Pour ce projet, ADP s'est associé à la région Île-de-France, qui a mobilisé 1,5 million d'euros, et à la start-up allemande Volocopter, qui fabrique le « Volocity », censé incarner les ambitions de verdissement de l'industrie aéronautique polluante. Cet aéronef à deux places, dont celle du pilote, est équipé de batteries alimentant 18 rotors disposés en couronne au-dessus du cockpit.

L'espoir d'une autorisation pour les JO

« C'est une course de vitesse. Il manque quelques heures d'expérimentation des moteurs pour obtenir l'agrément de l'organisme européen de certification, afin de transporter des passagers payants  », a indiqué Augustin de Romanet. Il dit aujourd'hui espérer « l'avoir le 8 décembre 2024 pour la réouverture de Notre-Dame puisque [le] “vertiport” (piste pour décollage et atterrissage vertical) est amarré à proximité de la cathédrale  », sur la Seine.

À LIRE AUSSI La guerre d'Anne Hidalgo contre l [...] Lire la suite