Noah Lyles se qualifie sur 100 mètres et envoie un message avant les Jeux

9 secondes et 83 centièmes. C’est le temps qu’il a fallu à Noah Lyles pour remporter le 100 mètres des sélections olympiques américaines dimanche à Eugene. Le champion du monde de la discipline fonce vers les Jeux de Paris, où il visera l'or qui manque actuellement à son palmarès.

Lyles s'est imposé en 9 sec 83 (0,4 m/s de vent), égalant son record, devant Kenny Bednarek (9.87, record), habituel spécialiste du 200 mètres, et le vice-champion olympique Fred Kerley (9.88), tous les trois se qualifiant pour le 100 mètres aux JO. Le champion du monde 2019 Christian Coleman, quatrième en 9 sec 93, est victime de la densité du sprint américain et devra se contenter dans un peu plus d'un mois du relais 4x100 mètres à Paris après avoir déjà manqué les Jeux de Tokyo en 2021, lorsqu'il était suspendu pour manquements à sa localisation antidopage.

Tout de rouge vêtu, après sa combinaison blanche des séries samedi, Noah Lyles a assuré comme d'habitude le spectacle avant, pendant, et après la course, maîtrisée avec un départ dans le ton et un finish puissant. « Je suis prêt », a souri le triple champion du monde à Budapest l'été dernier (100, 200, 4x100 mètres) qui visera un quadruplé inédit à Paris en espérant une sélection sur le 4x400 mètres.

Infatigable showman, Lyles a encore usé de multiples mises en scène lors du ...


Lire la suite sur ParisMatch