Publicité

NBA: ambiance joyeuse pour LeBron à Los Angeles, morose pour Curry à San Francisco

LeBron James (#23) sous le panier des Chicago Bulls, lors d'un match de NBA de ses Lakers, le 25 janvier 2024 à Los Angeles (RONALD MARTINEZ)
LeBron James (#23) sous le panier des Chicago Bulls, lors d'un match de NBA de ses Lakers, le 25 janvier 2024 à Los Angeles (RONALD MARTINEZ)

Les LA Lakers et LeBron James, appelé pour la 20e fois à disputer le All-Star Game, ont mis la défense des Chicago Bulls au supplice (141-132), jeudi en NBA, tandis que Stephen Curry vivait une soirée morose avec ses Warriors, battus par les Kings (134-133).

. LeBron fête sa 20e

La superstar des LA Lakers, LeBron James, a fêté dignement sa sélection pour un 20e All-Star Game d'affilée, un record, avec cette victoire prolifique face aux Bulls. Le meilleur marqueur de l'histoire de la Ligue, âgé de 39 ans, a réalisé un double-double, avec 25 points inscrits et 12 passes décisives. Il a aussi été bien épaulé par D'Angelo Russell, auteur de 8 tirs à trois points (29 unités au total), pour ramener les Lakers à l'équilibre avec cette 23e victoire en 46 rencontres, à la 9e place à l'Ouest.

. Les Kings enfoncent Curry

L'ambiance fut moins joyeuse plus au Nord, à San Francisco. Non retenu, pour l'instant, pour le All-Star Game, Stephen Curry, le meneur aux trois titres de MVP, a en effet mordu la poussière face aux Sacramento Kings.

Le panier décisif a été inscrit, d'un dunk, par l'intérieur lituanien Domantas Sabonis, à 22 secondes de la fin. Dans la foulée, Curry, mis sous pression par De'Aaron Fox, a perdu le ballon de la gagne.

Le grand artisan de la victoire de Sacramento a toutefois été Harrison Barnes, qui a battu son record personnel en inscrivant 39 points. "Ca fait du bien... On voulait bien débuter cette série de rencontres à l'extérieur", a réagi l'homme du match, alors que ses Kings vont enchaîner avec six autres déplacements, hors de Californie ceux-là, à Dallas, Memphis, Miami, Indianapolis, Chicago et Cleveland.

Maigre lot de consolation pour Stephen Curry, il a été le meilleur marqueur de sa formation avec 33 points. Mais les Warriors continuent de se morfondre à la 12e place (19 v., 23 d.).

. Siakam fait tomber les Sixers

Fin de série pour Philadelphie, qui restait sur six victoires mais tombe dans l'Indiana (134-122) face aux Pacers de Pascal Siakam, auteur d'un triple-double (26 pts, 13 rbds, 10 passes décisives).

Cette prestation de l'ailier fort camerounais a compensé l'absence prolongée de Tyrese Haliburton, tandis que son compatriote des Sixers Joel Embiid a été limité à 31 points.

"Phila" reste 3e à l'Est, avec 29 victoires et 14 défaites, mais perd un peu plus le contact avec le leader Boston, qui a décroché dans le même temps un 35e succès en écrasant Miami en Floride 143-110. Les C's ont inscrit la bagatelle de 22 tirs à trois points.

A l'Ouest, Minnesota (1er, 32-13) l'a aussi emporté, à Brooklyn, mais de manière beaucoup plus laborieuse (96-94). C'est le Français Rudy Gobert qui a conclu l'affaire d'un alley-oop dans la dernière minute. Dans la même conférence, Denver, 3e, a en revanche perdu dans les grandes largeurs à New York, face aux Knicks (122-84). Sentant le vent de la défaite venir, les champions en titre ont ramené leurs joueurs majeurs sur le banc, dont Nikola Jokic, lors du dernier quart-temps.

bb/gk/fby