Les Mousquetaires licencient les 174 salariés de Brico Privé, ex-pépite du bricolage en ligne

coup de massue - L’entreprise de vente en ligne de matériel de bricolage, dont les salariés sont basés à Toulouse et Lyon, était lourdement déficitaire

Un coup de massue. Les Mousquetaires/Intermarché va licencier les 174 salariés, dont 130 basés à Toulouse, de Brico Privé, une société rachetée en 2020 par le groupe de grande distribution, a-t-on appris jeudi de source syndicale. L’entreprise de vente en ligne de matériel de bricolage, dont les salariés sont basés à Toulouse et Lyon, était lourdement déficitaire.

En tout, ce sont « 174 salariés qui ont perdu leur emploi à la suite d’une mobilisation qui a duré plus d’un mois », a affirmé Jean-François Tortajada, secrétaire général à la CGT en Haute-Garonne. « Certes la mobilisation a permis d’améliorer les conditions de départ, mais ça n’enlève pas le fait que ces licenciements soient scandaleux », a-t-il poursuivi. La direction des Mousquetaires/Intermarché n’a pas souhaité commenter.

Plusieurs manifestations

En janvier, les instances représentatives des 174 salariés avaient été informées du projet de cessation d’activité. La déléguée syndicale FO de Brico Privé Karoline Vitrant, comme les salariés toulousains qui ont manifesté à plusieurs reprises, ont critiqué Les Mousquetaires, qui « rachètent un peu tout sur leur passage », ainsi que le médiatique patron du groupement, Thierry Cotillard.

Fin juillet 2020, le groupement avait annoncé prendre une (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Brico Privé : La descente aux enfers du spécialiste du bricolage en ligne
Comment aménager une cuisine d’été dans son jardin ?
Comment rénover et relooker un plan de travail en cuisine