MotoGP: Jorge Martin remporte le Grand Prix de France devant Marc Marquez

Le pilote Ducati-Pramac Jorge Martin vainqueur du Grand Prix motos de France au Mans, le 12 mai 2024 (LOU BENOIST)
Le pilote Ducati-Pramac Jorge Martin vainqueur du Grand Prix motos de France au Mans, le 12 mai 2024 (LOU BENOIST)

L'Espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac), en tête du championnat du monde de MotoGP, a remporté dimanche le Grand Prix de France, 5e manche de la saison, devant un autre Espagnol, la superstar Marc Marquez (Ducati-Gresini).

Le double champion en titre, l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati) complète le podium.

Auteur d'un solide départ depuis la deuxième place sur la grille, Bagnaia a pris le meilleur sur le poleman Martin dès les premiers hectomètres pour s'emparer de la tête de la course.

Les deux pilotes forts du jour se sont livrés une bataille féroce pour la victoire sur le circuit Bugatti du Mans, à laquelle s'est invité Marc Marquez à moins de dix tours de la fin de la course.

Parti d'une lointaine 13e place sur la grille, "j'ai fait un très beau retour !" a savouré le sextuple champion du monde de MotoGP devant un public chauffé à bloc.

"J'ai tout essayé", a défendu pour sa part Bagnaia, qui s'est fait prendre la deuxième place en toute fin de course. "Ces deux-là (Martin et Marquez, ndlr) avaient quelque chose de plus dans les derniers tours", a-t-il reconnu.

Au général, Martin, déjà vainqueur de la course sprint samedi, conforte sa position de leader et compte désormais 38 points d'avance sur Bagnaia, qui récupère sa deuxième place perdue la veille à l'issue du sprint qu'il n'avait pas terminé.

Marquez, nouveau troisième, pointe à 40 unités de son compatriote.

Le Français Johann Zarco (Honda-LCR) a terminé 12e, son compatriote, le champion du monde 2021 Fabio Quartararo (Yamaha) ayant, lui, abandonné après avoir chuté, alors qu’il était 6e.

Le jeune espagnol Pedro Acosta, 19 ans, est lui aussi tombé dans les premiers tours du GP alors qu’il se battait pour la 3e place. Il s’agit du premier abandon en course pour  le pilote de l’équipe française GasGas-Tech3, considéré comme l'un des plus grands espoirs du MotoGP depuis Marquez.

hdy/mdm