MotoGP: Bagnaia remporte le Grand Prix d'Italie devant Bastianini

Francesco Bagnaia vainqueur au Mugello le 2 juin 2024 (Marco BERTORELLO)
Francesco Bagnaia vainqueur au Mugello le 2 juin 2024 (Marco BERTORELLO)

L'Italien Francesco Bagnaia (Ducati) a remporté devant ses supporters le Grand Prix d'Italie, septième manche sur 20 de la saison de MotoGP, et a réduit l'écart au championnat sur l'Espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac), troisième, dimanche sur le circuit du Mugello.

Le double champion du monde en titre, qui avait troqué l'habituel rouge de Ducati pour le bleu à l'occasion de la Fête nationale italienne, a devancé son coéquipier et compatriote Enea Bastianini (Ducati) et Martin. Le sextuple champion du monde espagnol Marc Marquez (Ducati-Gresini) a fini quatrième.

"Ce n'était pas un départ facile, mais j'avais décidé d'aller à l'extérieur et ça a marché. Ensuite j'ai tout donné et j'ai pu garder la tête. C'est fantastique de gagner ici, merci Mugello!", s'est-il enthousiasmé après avoir longuement communié avec ses fans.

Bagnaia, qui s'élançait en cinquième position après avoir écopé d'une pénalité de trois places sur la grille pour avoir gêné Alex Marquez lors des essais qualificatifs vendredi, a réalisé un départ fantastique.

Après être passé à l'extérieur au premier virage, le Turinois a plongé à la corde au deuxième pour prendre la tête de la course, faisant rugir de plaisir les plus de 80.000 tifosi présents autour du superbe tracé toscan.

Bagnaia a ensuite creusé un petit écart qui n'a jamais dépassé une seconde mais il est toujours parvenu à tenir Martin à distance. Le vice-champion du monde a même perdu la deuxième place au tout dernier moment, incapable de résister au flamboyant retour de Bastianini, qui l'a doublé à l'intérieur dans le dernier virage, déclenchant la folie dans les gradins et le garage Ducati.

Marquez, qui restait sur trois podiums en Grands Prix, pensait avoir fait le plus dur en doublant "la Bestia" à six tours de la fin, mais l'Italien lui a rendu la monnaie de sa pièce dans l'avant-dernier tour avant d'aller arracher la deuxième place.

Le Catalan a donc dû se contenter de la quatrième place, devant son compatriote Pedro Acosta (GasGas-Tech3) et les Italiens Franco Morbidelli (Ducati-Pramac) et Fabio Di Giannantonio (Ducati-VR46).

Le Top 10 est complété par les Espagnols Maverick Vinales (Aprilia) et Alex Marquez (Ducati-Gresini), et le Sud-Africain Brad Binder (KTM).

Au tiers de la saison, Martin ne compte plus que 18 points d'avance sur Bagnaia au classement du championnat, alors que Marc Marquez et Bastianini pointent respectivement à 35 et 57 longueurs.

Les Français Fabio Quartararo (Yamaha) et Johann Zarco (Honda-LCR) ont connu une course très difficile et ont terminé à des décevantes 18e et 19e places.

nb/mdm