Publicité

Mondiaux de biathlon: 3e médaille d'or pour Julia Simon, de nouveau titrée lors de la poursuite

Julia Simon a remporté la pourusuite, son troisième titre des Mondiaux, à Nove Mesto, en République Tchèque, le 11 février 2024. (Joe Klamar)
Julia Simon a remporté la pourusuite, son troisième titre des Mondiaux, à Nove Mesto, en République Tchèque, le 11 février 2024. (Joe Klamar)

La Française Julia Simon a remporté la poursuite des Mondiaux de biathlon à Nove Mesto dimanche, son troisième titre en République tchèque, devant l'Italienne Lisa Vittozzi et la Française Justine Braisaz-Bouchet.

Avec cette cinquième médaille d'or mondiale, sa troisième lors de ces Mondiaux après le relais mixte et le sprint, Simon, 27 ans, rejoint son aînée Marie Dorin-Habert au nombre de titres planétaires.

Deux autres Françaises se classent parmi les quatre premières, Justine Braisaz-Bouchet, troisième, et Sophie Chauveau, quatrième, deux jours après l'exploit historique des Bleues qui avaient réalisé un quadruplé lors du sprint.

L'Italienne Lisa Vittozzi a cette fois réussi à s'intercaler au milieu du contingent tricolore, et prendre la médaille d'argent, à 46 secondes de Simon, grâce à un 20/20 au tir.

Avec quatre fautes au tir, Justine Braisaz-Bouchet a dû s'employer pour rester sur le podium, mais récolte elle aussi une troisième médaille lors de ces Mondiaux, après l'or du relais mixte et l'argent du sprint.

Une fois de plus, Sophie Chauveau, 24 ans, termine au pied du podium, comme vendredi, lâchée dans les derniers hectomètres par Braisaz-Bouchet.

Julia Simon entre un peu plus dans l'histoire du biathlon français, égalant le record de sa compatriote Marie Dorin-Habert, qui garde une légère longueur d'avance avec quatre sacres individuels contre trois, pour l'instant, pour la skieuse des Saisies.

Elle peut désormais tenter de passer devant sa prédécesseuse lors de la suite de ces Mondiaux pour se rapprocher des huit titres mondiaux de Raphaël Poirée et des 13 de Martin Fourcade.

L'individuel mardi, les relais vendredi et samedi, et la mass start dimanche constitueront autant d'occasions d'étoffer un peu plus son palmarès, qui s'est largement teinté d'or depuis le début des Mondiaux tchèques.

Pour l'instant, Simon a remporté les trois courses auxquelles elle a pris part.

Lou Jeanmonnot, troisième du sprint, a rapidement lâché du terrain après une erreur au tir d'entrée de jeu et prend la septième place.

tba-fby/mdm