Meurtres de Leslie et Kevin : le père du jeune homme, qui voulait venger son fils, fixé sur son sort

Kevin Trompat et sa petite amie Leslie Hoorelbeke ont été tués dans la nuit du 25 au 26 novembre 2022. Après des semaines de recherches, leurs corps ont été retrouvés et cinq suspects ont été mis en examen. Si l'enquête poursuit désormais son cours, un homme a comparu devant le tribunal de Niort, le vendredi 2 juin. Il s'agit de Guy Trompat, le père de Kevin Trompat, qui avait voulu faire éliminer les suspects du meurtre de son fils en prison.

Au terme de la comparution, Guy Trompat a été relaxé du délit d'"instigations à l'assassinat non suivies d'effet" mais déclaré coupable de "menaces de mort matérialisées par écrit, image ou tout autre objet en récidive". Le père de Kevin Trompat a été condamné à 18 mois d'emprisonnement dont six avec sursis. En plus de sa condamnation, l'homme de 50 ans a dorénavant interdiction d'entrer en contact avec les parties civiles.

Le père de Kevin Trompat se défend : "J'ai dit ça sous la colère".

Au cours de sa comparution, Guy Trompat s'est défendu de vouloir la mort des principaux suspects dans le meurtre de son fils. "J'ai dit ça sous la colère" a-t-il révélé avant de poursuivre : "Je ne veux pas qu'ils se fassent tuer en prison, je veux qu'ils passent à la barre, qu'ils soient jugés". Après la découverte du corps de son fils unique, l'ancien commerçant ambulant se serait effondré. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jean-Paul Dancoisne : ce lourd passé du meurtrier qui a resurgi au moment de son crime
AFFAIRES OUBLIÉES. Ben Needham : enlevé ou enterré vivant à 1 an ? Ce mystère qui ne faiblit pas
Après 23 fausses couches, elle accueille enfin son deuxième enfant
TÉMOIGNAGE. "Je suis atteint d'hypertrichose, on me surnomme le loup-garou"
Elle pose pour la couverture d'un magazine de charme, un geste qui lui a certainement coûté la vie