Mercato: Rudi Garcia déconseille à Osimhen de rejoindre l’Arabie saoudite "en pleine maturité"

Après avoir résisté aux plus grosses écuries européennes, Naples fait face à un nouveau concurrent de poids pour Victor Osimhen (24 ans). L’attaquant nigérian est la cible du club saoudien d'Al-Hilal en capacité d’aligner les 180 millions d’euros attendus par le club italien. Face à la menace du richissime état pétrolier, Rudi Garcia, son entraîneur, a déconseillé à l’ancien Lillois d’envisager un départ en raison de son jeune âge.

"Quand tu es un joueur en pleine maturité, tu ne regardes même pas ça"

"Je ne suis pas Victor, alors demandez-lui", a-t-il déclaré dimanche à l’issue du match amical face à Augsbourg (1-0). Il a tout de même donné son avis plutôt tranché sur la question. "Il y a des joueurs qui sont en fin de carrière et c'est compréhensible qu'ils y aillent, a-t-il ajouté. Personne dans le monde ne refuserait ces offres parfois indécentes. Mais quand tu es un joueur en pleine maturité, que tes plus belles saisons arrivent, tu ne regardes même pas ça."

Rudi Garcia a, lui, cédé à la tentation saoudienne puisqu’il a entraîné Al-Nassr entre juillet 2022 et avril 2023. Il a même dirigé Cristiano Ronaldo pendant un peu plus de trois mois avant d’être démis de ses fonctions en avril dernier. Il a rapidement rebondi sur le banc de Naples où il a été nommé le 1er juillet dernier comme successeur de Luciano Spalletti, parti en année sabbatique après avoir offert le premier titre du club en Serie A depuis 33 ans.

>> Suivez toutes les infos mercato EN DIRECT

Sa posture concernant Osimhen peut aisément se comprendre: le Nigérian a été l’un des grands acteurs de ce titre en terminant meilleur buteur du championnat (26 buts en Serie A). Plusieurs grosses écuries (PSG, Bayern Munich) se sont positionnés sur l’ancien Lillois avant qu’Aurelio De Laurentiis ne fixe son prix à 180 millions d’euros. Cela a découragé les cadors européens mais pas l’Arabie saoudite à fond sur l’international nigérian, sous contrat avec Naples jusqu’en 2025.

Article original publié sur RMC Sport