Mercato: pas insensible à la drague de Mbappé, Kolo Muani clarifie son avenir

Un an seulement après son arrivée à Francfort, Randal Kolo Muani (24 ans) pourrait agiter le mercato cet été. A la sortie d’une grosse première saison avec Francfort (45 matchs, 23 buts), magnifiée par ses très bons débuts en équipe de France, l’attaquant suscite déjà de nombreuses convoitises. Son nom est cité dans plusieurs clubs européens comme le Bayern ou le PSG. Dans une interview à Bild, l’ancien Nantais a d’ailleurs confié qu’il n’était pas insensible aux éloges de Kylian Mbappé, qui tenterait de le convaincre de le rejoindre à Paris.

"Agréable de recevoir des compliments d'un joueur comme ça"

"C’est clair que c’est un attaquant qui offre d’autres perspectives de jeu à notre équipe, il est capable de jouer sur des attaques placées, des attaques rapides, avait lancé Mbappé en mars lors du dernier rassemblement de l’équipe de France. C’est un attaquant qui est complet techniquement, qui apporte beaucoup d’énergie, et qui a un volume de course impressionnant. Pour l’équipe, c’est une nouvelle corde à notre arc. On est très content de son match de vendredi, on espère qu’il va continuer demain. Franchement, il n’y a rien à dire sur lui. J’espère qu’on fera en sorte qu’il puisse marquer demain."

"C'est toujours agréable de recevoir des compliments, a réagi Kolo Muani. Surtout d'un joueur comme ça. J'ai vraiment apprécié ça." Sous contrat jusqu’en 2027 avec l’Eintracht, Kolo Muani ne ferme pas du tout la porte à l’idée de rester dans son club actuel. "Il y aura peut-être une autre saison, a-t-il ajouté. J'ai un long contrat ici. En conséquence, il y a bien sûr la possibilité que je puisse toujours être le meilleur buteur avec le maillot de l'Eintracht Francfort." Cette saison, il a terminé à une longueur des deux meilleurs buteurs de Bundesliga: Christopher Nkunku (Leipzig) et Niclas Füllkrug (Brême), auteurs de 16 buts chacun.

>> Suivez toutes les infos mercato EN DIRECT

Selon Bild, un départ cet été reste toutefois une option probable pour l’international français (6 sélections, 1 but) qui convient que les choses peuvent évoluer rapidement en fonction de potentielles offres. "Bien sûr, les millions peuvent être une pression, a-t-il ajouté. Mais il y aura une autre fois pour parler de transfert. Ce n'est pas le bon moment." Après avoir terminé à la septième place en Bundesliga, Francfort doit disputer la finale de la Coupe d’Allemagne face à Leipzig, samedi.

Article original publié sur RMC Sport