Mercato: le "bon feeling" de l'AS Monaco pour le transfert de Mikautadze

Le "Roi Georges" pourrait bientôt rejoindre la Principauté après avoir observé plusieurs semaines de repos bien méritées. Profitant du premier match de préparation de l'AS Monaco pour faire un point sur le mercato du club monégasque, son directeur général Thiago Scuro a évoqué l’avancée des échanges fructueux avec l’entourage du joueur et le FC Metz pour le transfert de Georges Mikautadze, très en vue à l’Euro 2024 avec sa sélection, qu’il a grandement participé à hisser jusqu’en huitièmes de finale avec trois buts en phase de groupes. Le FC Metz a levé l’option d’achat de son joueur en mai pour le revendre à l'occasion du marché des transferts cet été.

"On espère une issue positive"

Le buteur né à Lyon, et ramené en Ligue 1 par le FC Metz après un échec à Amsterdam, a le vent en poupe. Très courtisé, notamment en Ligue 1, Mikautadze a très tôt fait savoir qu’il comptait rester en France. Marqué par son échec avec l’Ajax, aux Pays-Bas, Mikautadze aurait choisi l’AS Monaco pour poursuivre sa progression. Autant pour le confort que lui apporte la Ligue 1, un championnat qu’il connaît bien, que pour humer le doux parfum de la Coupe d’Europe, sachant que l’AS Monaco s’est qualifié pour la C1 et disputera la Ligue des champions la saison prochaine. L'attaquant géorgien est la priorité de l’AS Monaco pour remplacer Wissam Ben Yedder qui n’a pas prolongé.

Lens tente le coup

"On parle avec Mikautadze et on espère parvenir à un accord aussi vite que possible, a expliqué Thiago Scuro au quotidien L’Equipe. Toutes les négociations sont différentes. Il y a beaucoup de choses qui entrent en jeu, les attentes des deux clubs, celles du joueur. Je peux dire que, oui, d'après ce que je ressens on a bon feeling, en particulier entre Monaco et le joueur. On espère parvenir à répondre aux attentes du FC Metz. Je suis en conversation directe avec son président. On espère une issue positive."

Le Racing Club de Lens surveille également la situation de Georges Mikautadze. Pierre Dréossi le connaît bien, les deux hommes se vouent un respect mutuel. Mais le club artésien ne semble pas en mesure de rivaliser avec les arguments économiques de l’AS Monaco. L’international géorgien avait fait de l’OL sa priorité avant qu’Alexandre Lacazette ne décide de rester à Lyon.

Article original publié sur RMC Sport