Marine Le Pen et Viktor Orban font alliance au Parlement européen

Marine Le Pen et Viktor Orban le 29 janvier 2022.  - Credit:Alain Robert/Sipa
Marine Le Pen et Viktor Orban le 29 janvier 2022. - Credit:Alain Robert/Sipa

Jordan Bardella a confirmé, dimanche soir, que les eurodéputés du RN rejoignaient ceux de Viktor Orban au sein des « Patriotes ». En fait, cette opération n'est pas l'exacte vérité et fait l'objet d'un étrange teasing depuis une dizaine de jours. Viktor Orban a annoncé la création d'un groupe politique au Parlement européen. Il n'en est rien. La vérité est qu'il rejoint le groupe ID de Marine Le Pen. Le groupe des Patriotes est seulement le nouveau nom du groupe ID, qui conserve ses structures, son personnel, ses fonds… Sans doute le Premier ministre hongrois ne voulait-il pas avoir l'air de se raccrocher à un groupe déjà existant et qu'il n'a pas rejoint depuis sa sortie du PPE en 2021.

À LIRE AUSSI Viktor Orban cherche des alliés… jusqu'à Marine Le Pen ?

Deux autres partis intègrent le groupe ID-Les Patriotes : le parti ANO 2011 de l'ancien Premier ministre tchèque Andrej Babis (venu du groupe Renew), et les six Espagnols de Vox, qui quittent le groupe ECR de Giorgia Meloni et du PiS polonais. On compte aussi quelques élus qui font leur entrée au Parlement en étant les seuls représentants de leur parti. Les effectifs revendiqués du groupe ID-Les Patriotes s'élèvent à 84 eurodéputés représentant 12 nationalités, ce qui les situe devant ECR (78 députés) et devant Renew (76 députés). Ce décompte doit encore être confirmé par l'administration du Parlement européen. Les grands perdants de ces transferts sont les quinze élus allemands de l'AfD, évincés du groupe [...] Lire la suite