Mamans & Célèbres (TFX) : Camille Froment évoque ses craintes par rapport à la relation de sa fille avec son père

Il y a quelques jours dans un épisode de Mamans et Célèbres, Camille confiait à son amie Julia Morgante avoir du mal à envisager une nouvelle relation avec un homme depuis sa séparation d'avec Dadinho, le père de sa fille Zélyana. Elle expliquait : "Là, je suis célibataire, ça fait plusieurs mois maintenant pour la première fois. Je suis très seule. Je te dis la vérité, soit j'ai un blocage, soit j'ai un problème". Son amie consciente que Camille se faisait peut-être du mal à ressasser, tentait de lui ouvrir les yeux sur la difficulté à surmonter une telle épreuve. "Il ne faut pas minimiser ce que tu as vécu avec le père de ta fille. Tu t'es mangé une avalanche entière d'émotions négatives, positives, des haut-le-cœur. Là, tu t'anesthésies", lui assurait-elle.

À lire également

Mamans & Célèbres (TFX) : Camille Froment se confie sur son “blocage” avec les hommes depuis sa séparation

"Je n’ai jamais connu ce schéma familial"

Camille répondait alors : "Tout ce qui me rend heureuse, c'est de voir mes copines, de m'occuper de ma fille. Tout ce qui est mec, je m'en fous". La jeune femme dont le cadet des soucis est de retrouver l'amour a pris la décision de déménager sur la Côte d'Azur pour repartir de zéro et essayer de trouver un certain équilibre. Seulement voilà, Camille se pose beaucoup de questions et a choisi d'être aidée d'un coach pour aller de l'avant. Hier, lundi 4 septembre, on découvrait dans un épisode de l'émission de TFX que le jour de son rende-vous avec ledit coach était arrivé. "Je suis un peu stressée. Je sais que je vais devoir parler de moi et je déteste faire ça", confiait-elle face aux caméras de la chaîne appartenant à TF1. En larmes, la maman de Zélyana a vidé son sac comme elle a pu face au professionnel. Elle expliquait : "C’est l’échec. […] Je n’ai jamais connu ce schéma familial dans lequel les parents étaient séparés. Et ça, pour moi, c’est un échec et c’est ce qui me touche". Inquiète pour son enfant, elle avouait : "Je souffre à la place de ma fille. Peut-être que, plus tard, elle m’en voudra. […] J’imagine tout et n’importe quoi. Un jour, e...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi