Malaises en série dans le régiment, le prince William reste impassible

Agence

Confusion dans les rangs du régiment. Outre-Manche, les troupes militaires s’occupent des derniers préparatifs en prévision du défilé militaire annuel, Trooping the Colour qui se tiendra le week-end prochain. Ce samedi 10 juin, en sa qualité de colonel, le prince William a passé en revue les régiments des Welsh Guards (Gardes Gallois). Mais, accablés par la chaleur, plusieurs gardes se sont évanouis au cours de l’exercice.

Il faisait près de trente degrés à la mi-journée à Londres. Sous leurs hauts bonnets noirs en fourrure et vêtis du traditionnel costume rouge vif, plusieurs gardes anglais se sont évanouis. Un tromboniste a été vu chancelant, avant de chuter au sol. Des militaires sont aussitôt arrivés au pas de course pour placer le malheureux sur un brancard.

Un haut gradé, épée à la main, s’est effondré lui aussi. Après avoir crié quelques ordres alors que le prince William se tenait face à lui, il a été victime d’un malaise. Dans les rangs, nul n’a bougé. Le prince, lui aussi, est resté impassible.

Plus tard, c’est sur le compte Twitter du palais de Kensington qu’il a tenu à adresser ses remerciements personnels aux soldats : « Un grand merci à tous les soldats qui ont participé à la revue du colonel ce matin sous cette forte chaleur », a-t-il écrit. « Les conditions étaient difficiles mais vous avez tous fait du bon travail », a ensuite reconnu le prince de Galles avant de conclure d’un « Je vous remercie ».


Lire la suite sur ParisMatch