La mairie de Tokyo remportée par Yuriko Koike, une femme, dans un Japon dominé par les hommes

Réélection - Gouverneure depuis 2016 et ancienne ministre, Yuirko Koike est proche de la droite du gouvernement japonais

La gouverneure (maire) sortante de Tokyo, Yuriko Koike, a revendiqué, ce dimanche, sa réélection à ce poste. Elle a devancé l’autre candidate Renho, une figure de l’opposition, lors d’une bataille entre deux femmes dans un paysage politique japonais dominé par les hommes.

Le Japon n’a jamais eu de femme Premier ministre et la grande majorité des députés sont des hommes, mais la capitale japonaise, qui représente un dixième de la population du pays et pèse pour un cinquième de son économie, est dirigée depuis 2016 par Yuriko Koike, une ancienne présentatrice de télévision âgée de 71 ans, qui a aussi été ministre.

Les sondages réalisés par la radio-télévision publique NHK et d’autres médias à la fermeture des bureaux de vote à 20 heures (13 heures heure française) montrent que la candidate conservatrice a été réélue pour effectuer un troisième mandat de quatre ans.

Cinquante-six candidatures

Parmi ses principaux adversaires figurait une autre femme, ancienne députée de l’opposition, mannequin et présentatrice de télévision Renho, 56 ans, ainsi que Shinji Ishimaru, 41 ans, ancien maire d’Akitakata dans l’ouest du Japon et ancien banquier.

Cinquante-six candidatures – un record – ont été enregistrées pour cette élection, dont beaucoup sont fantaisistes. Un candidat déguisé en « Joker » a appelé(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Présidentielle aux Etats-Unis : « Personne n’est plus qualifié que moi » pour gagner… Joe Biden défend sa candidature
Iran : Le réformateur Massoud Pezeshkian remporte l’élection présidentielle
Qui est Mark Rutte, le Premier ministre néerlandais nommé chef de l’Otan ?