On a lu « Contre l’espèce », la dystopie au futur proche d’Estelle Tharreau

ANTICIPATION - « Contre l’espèce » d’Estelle Tharreau est paru en juin 2024 chez Taurnada

Bruno_30, blogueur et contributeur du groupe de lecture 20 Minutes Books, vous recommande « Contre l’espèce » d’Estelle Tharreau, paru le 1er juin 2024 aux Éditions Taurnada.

Sa citation préférée :

HUMANIS avait enfin réussi à stériliser les humains défaillants. À créer les conditions nécessaires à la survie d’une Humanité plus parfaite, mais aussi à réduire la taille de l’Humanité de façon abyssale permettant ainsi le miracle écologique promis par RECYCLING.

Pourquoi ce livre ?

Parce que c’est sans doute un signe de notre époque troublée ? La dystopie est à la mode, y compris chez des auteurs dont ce n’est habituellement pas le genre de prédilection. Comme Estelle Tharreau dont on connaissait les polars « engagés ». Et la voici avec une dystopie qui rappelle beaucoup celle de Sophie Loubière (Obsolète), par son regard amer sur notre actualité d’aujourd’hui et ses questionnements acérés sur l’écologie. Deux autrices qui pourraient revendiquer l’héritage de George Orwell, qu’elles citent d’ailleurs toutes les deux.Parce qu’Estelle Thareau cite également Ayn Rand : dans les années 1950 elle fut la théoricienne de la mouvance des « objectivistes » un courant de pensée proche des libertariens, où l’on retrouve les partisans du plus pur laissez-faire capitaliste comme Alan Greenspan (l’ex-patron de la FED(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
On a lu « Le masque de Dimitrios » d’Eric Ambler
On a lu « L’assassin Eighteen » de John Brownlow
On a lu « Les jours de la peur » de Loriano Macchiavelli
On a lu « Ce qui m’appartient » de José Henrique Bortoluci
On a lu « Aliène » de Phoebe Hadjimarkos Clarke, prix du Livre Inter
On a lu « Malheur aux vaincus », polar historique de Gwenaël Bulteau