Loire-Atlantique : Les fraudes à la Sécurité sociale ont atteint un montant record

ARNAQUE - En 2023, plus de 700 cas de fraude ont en effet été mis au jour par les 17 agents chargés de débusquer les faux arrêts de travail, falsification d’identité ou trafic de médicaments…

Jamais un montant aussi haut n’avait été atteint. Pour l’année 2023, 6,5 millions d’euros de fraudes ont été détectées ou stoppées par la Caisse primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de Loire-Atlantique, rapporte l’organisme.

La faute à certains assurés, employeurs, ou professionnels de santé peu scrupuleux mais surtout à des contrôles toujours plus stricts dans le département. Plus de 700 cas de fraude ont en effet été mis au jour par les 17 agents chargés de débusquer les faux arrêts de travail, falsification d’identité ou trafic de médicaments… Près de 200 ont donné lieu à des suites contentieuses, un record là encore.

Une pharmacie détourne un million d’euros

Parmi les affaires les plus marquantes, le « comportement irresponsable » d’une pharmacie nantaise qui est parvenue à détourner la somme d’un million d’euros. Facturation de masques jamais distribués, de contrat tracing jamais réalisés, l’officine employait aussi du personnel non qualifié pour réaliser les tests antigéniques… Une pénalité financière de 598.000 euros a été demandée contre les deux pharmaciens, ainsi qu’une interdiction d’exercice.

Saluons aussi ce directeur régional, qui a cumulé indemnités journalières d’accident du travail av(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Loire-Atlantique : Les mystérieux squelettes sans cercueil ont livré une partie de leurs secrets
Loire-Atlantique : Un trentenaire battu à mort, trois jeunes écroués
Loire-Atlantique : Une vingtaine d’enfants contaminés à la salmonelle à la cantine