Liga: Javier Tebas répond aux "mensonges" de Florentino Perez, le ton monte en Espagne

Liga: Javier Tebas répond aux "mensonges" de Florentino Perez, le ton monte en Espagne

Florentino Perez avait des choses à dire à ses socios. Et surtout des messages à faire passer. Samedi matin, à l’occasion de l’assemblée générale du Real Madrid, le président merengue n’a pas seulement attaqué l’UEFA pour défendre son projet de Super League. Il s’en est aussi pris à Javier Tebas, le puissant patron de la Liga. S’il sont aussi en désaccord sur le projet de ligue européenne quasi-fermée, Florentino Perez a attaqué Tebas sur les affaires du football espagnol. En particulier sur l'accord de vente de 10% du capital de LaLiga au fonds d'investissement CVC Capital Partners.

Un deal auquel s’oppose depuis le début le Real Madrid : "Le président de la Liga a abusé de son autorité et nous a caché tout le processus (de l'accord CVC) pendant qu'il ajustait les conditions avec d'autres clubs. Ce que je peux confirmer, c'est qu'à partir d'aujourd'hui, on dépense de plus en plus d'argent (à la Liga), à commencer par le salaire du président de la Liga qui a encore augmenté. L'opération CVC de la Liga est un fléau pour le football espagnol."

"Il ment sur l'augmentation du salaire du président, il n’y en a pas"

Attaqué, Javier Tebas n’a pas tardé à répondre. "J'écoute le discours de Florentino Perez, outre le fait qu'il répète année après année la même chose sur les jeunes, les abonnés TV ce qui montre que ni lui ni son équipe dirigeante ne savent ce qu’il se passe réellement, il raconte de graves mensonges sur LaLiga."

Et Tebas de détailler : "Il ment sur l'augmentation du salaire du président, il n’y en a pas. Il ment sur la transparence de LaLiga, il ment sur les droits TV." Le patron du football espagnol dénonce le "messianisme de plus en plus débridé" de Florentino Perez et rappelle que son institution est démocratique, soulignant, entre les lignes, que le Real Madrid ne compte pas assez de soutiens pour peser davantage.

Article original publié sur RMC Sport