Libye : le bilan des inondations à Derna monte à 11 300 morts, selon l’ONU

Une semaine après le passage du cyclone Daniel, le bilan des inondations en Libye continue de s’alourdir. Selon l’ONU, au moins 11 300 personnes sont mortes et 10 100 restent portées disparues dans la seule ville de Derna, dans l’est de la Libye.

« Selon le Croissant-Rouge libyen, ces inondations sans précédent ont fait environ 11 300 morts et 10 100 disparus dans la seule ville de Derna », a annoncé le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) lors d’un point samedi soir. Les inondations ont par ailleurs fait au moins 170 morts dans d’autres endroits de l’est de la Libye, a-t-il ajouté. Ces chiffres devraient encore augmenter, a averti l’OCHA, alors que des équipes de recherche et de sauvetage poursuivent leur travail.

La tempête Daniel a frappé Derna dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 septembre. Deux barrages en amont de cette ville de 100 000 habitants se sont ainsi effondrés, provoquant une crue de l’ampleur d’un tsunami le long de l’oued qui traverse la cité. Elle a tout emporté sur son passage.

Cinquante-cinq enfants empoisonnés

Le ministre de la Santé de l’administration de l’est de la Libye, Othman Abdeljalil, avait fait état samedi soir d’un bilan de 3 252 morts. Dans un communiqué publié plus tôt, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait pour sa part affirmé que les corps de 3 958 personnes avaient été retrouvés et identifiés, et que « plus de 9 000 personnes » étaient toujours portées disparues.

À lire aussi ...


Lire la suite sur LeJDD