L1: succès précieux pour l'Europe de Lens face à Lorient (2-0)

Le buteur Elye Wahi (C) affiche son bonheur après avoir marqué pour Lens contre le FC Lorient au Stade Bollaert, le 3 mai 2024 (Sameer Al-DOUMY)
Le buteur Elye Wahi (C) affiche son bonheur après avoir marqué pour Lens contre le FC Lorient au Stade Bollaert, le 3 mai 2024 (Sameer Al-DOUMY)

Souvent maladroit mais finalement récompensé de sa volonté, Lens a remporté une victoire cruciale dans la course à l'Europe à domicile contre Lorient (2-0) vendredi lors de la 32e journée de Ligue 1.

Ce succès permet aux Sang et Or d'affermir leur sixième place (49 points), synonyme pour l'instant de barrages d'accession à la Ligue Europa Conférence, cinq points devant Marseille (septième) et Lyon (huitième), qui ont un match de plus à disputer.

Loin de ces préoccupations, Lorient encaisse sa sixième défaite consécutive et reste bien ancré à l'avant-dernier rang du championnat avec seulement 26 points. Pis, les Merlus pourraient même devenir lanterne rouge si Clermont (25 points) réussit un exploit à Monaco samedi.

Comme face aux Clermontois, les Lensois ont proposé un niveau de jeu médiocre et l'ont emporté en profitant d'une bourde, certes moins grossière, pour ouvrir le score.

Peu avant l'heure de jeu et alors que Lens semblait incapable de marquer, Nampalys Mendy a récupéré le ballon dans les pieds de Tiémoué Bakayoko, fautif, avant qu'Elye Wahi ne trompe Yvon Mvogo (57e).

C'était le but de la rédemption pour le N.9 lensois, conspué par une partie du public lensois sur cette même pelouse il y a deux semaines contre Clermont en raison de sa maladresse. Souvent en difficulté cette saison (seulement huit buts), le buteur a enlevé son maillot pour le montrer aux supporters lensois, puis a été entouré par ses coéquipiers, qui l'avaient ardemment défendu après le match contre les Clermontois.

- Wahi, l'esprit plus léger -

Même si Wahi n'enlèvera pas le poids du transfert onéreux, le plus cher de l'histoire du club de l'Artois (35 millions d'euros, bonus compris), qui pèse sur ses épaules, ce but vient soulager sa tête, visiblement atteinte par les critiques au vu de ses approximations.

Les joueurs de Franck Haise ont ensuite doublé le score au bout d'un contre très bien emmené par David Pereira da Costa, qui a sollicité un une-deux avec Adrien Thomasson après avoir remonté la moitié du terrain, pour conclure de près (81e).

Avant cela, les Lorientais avaient égalisé avant que leur but ne soit refusé par l'arbitre malgré les contestations des Bretons (60e).

Les Morbihannais n'ont pas été suffisamment dangereux ni pressants pour inquiéter le club artésien, se procurant quelques occasions de but effacées par Brice Samba (63e, 74e).

Mais ils auraient pu égaliser sans un arrêt décisif de Samba pour préserver l'avantage de son club devant Mohamed Bamba (77e), peu avant le deuxième but.

Le capitaine lensois et gardien N.2 de l'équipe de France était pourtant resté au sol après un arrêt auparavant. Toute blessure aurait été fâcheuse pour Lens et pour les Bleus, alors que le titulaire du poste Mike Maignan vient de se blesser à un adducteur, à quelques semaines de l'Euro.

Si Samba a pu poursuivre le match sans problème apparent, un autre taulier de la défense, Kevin Danso, a quitté ses partenaires à la mi-temps. "Kevin Danso s'est étiré l'adducteur, a indiqué l'entraîneur Franck Haise après le match. On verra l'examen, mais je pense qu'il y a de fortes probabilités que ce soit la fin de sa saison."

La mission maintien se complique très fortement pour Lorient, à l'agonie avant de se déplacer à Marseille puis de recevoir Clermont dans le duel du bas de tableau.

À l'inverse, Lens se reprend à rêver d'Europe en remportant sa deuxième victoire lors de sept derniers matches.

rbo/bm/fbx