L1: buteur, Kylian Mbappé a fait ses adieux au Parc des Princes

Kylian Mbappé devant le tifo déployé en son honneur par la tribune Auteuil du Parc des Princes avant le match contre Toulouse, le 12 mai 2024 (FRANCK FIFE)
Kylian Mbappé devant le tifo déployé en son honneur par la tribune Auteuil du Parc des Princes avant le match contre Toulouse, le 12 mai 2024 (FRANCK FIFE)

Fêté par les supporters et buteur malgré la défaite 3-1, Kylian Mbappé a fait ses adieux au Parc des Princes lors de son dernier match dans l'enceinte sous les couleurs parisiennes, dimanche contre Toulouse pour la 33e journée de Ligue 1.

La superstar aurait sans doute préféré ne pas en rester sur un revers, le deuxième en championnat pour le PSG cette saison - anecdotique puisque le titre est déjà acquis.

Mais le capitaine du soir en l'absence de Marquinhos a marqué son 256e but en sept saisons dans la capitale, à la 8e minute pour le numéro 7. Et ce, dans le plus pur style Mbappé, en prenant la profondeur sur un dégagement puissant du gardien Arnau Tenas avant de dribbler Guillaume Restes et de pousser le ballon dans les cages.

L'attaquant toulousain Thijs Dallinga a néanmoins refroidi l'ambiance cinq minutes plus tard en marquant de près sur un service de Moussa Diarra, qui a profité des errements habituels de l'arrière-garde parisienne.

Mbappé a manqué le doublé lorsque son tir sur un centre de Carlos Soler a frôlé le poteau (57e), puis lors d'une reprise déviée dans la surface (66e). Et alors que l'ambiance était au beau fixe avec des chants des Ultras repris par tout le stade, Toulouse a pris l'avantage sur une belle frappe de Gnantin Yann Gboho (68e). Frank Magri a enfoncé le clou à la toute dernière minute du match.

Les quelques sifflets ponctuant la fin de la rencontre ont été vite couverts par des "On est champions". Kylian Mbappé, d'abord mains sur les hanches, visiblement déçu de ce dénouement, est allé ensuite donner une accolade à l'autre Parisien dont c'était le dernier match au Parc, Keylor Navas.

Ultime consolation, lors de la cérémonie de remise du trophée, son nom a été scandé avec force par le public, à l'invitation du speaker Michel Montana. Il est apparu tout sourire sur le podium monté au centre de la pelouse, parmi entre autres ses copains Achraf Hakimi et Ousmane Dembélé, avant d'entamer un tour d'honneur avec ses coéquipiers.

- Amertume -

Plus tôt dans la soirée, à son entrée pour l'échauffement, Kylian Mbappé avait été célébré par la tribune des Ultras d'Auteuil, avec un tifo à son effigie, une banderole "Enfant de la banlieue parisienne, tu es devenu légende du PSG", des chants et des fumigènes. Le joueur a rejoint le bas des tribunes pour remercier les supporters, qu'il avait rencontrés dès vendredi soir après la publication de la vidéo annonçant son départ.

Signe de sentiments mélangés dans le public, quelques minutes auparavant, le nom de Kylian Mbappé avait été sifflé par une partie des Ultras lors de l'annonce de la composition dans le stade.

De surcroît le climat est glacial entre la direction et la superstar, climat installé depuis que Mbappé a annoncé l'été dernier qu'il n'activerait pas la clause de prolongation de son contrat. Le club n'a d'ailleurs organisé aucun hommage officiel.

Dans l'avant-match animé par le club, le nom de Kylian Mbappé a été savamment évité. "L'événement du soir c'est bien sûr le titre de champion de France", ont ainsi annoncé les présentateurs.

Le meilleur buteur de l'histoire du PSG a confirmé vendredi dans une vidéo de près de quatre minutes qu'il partirait cet été. "Je vais jouer mon dernier match au Parc des Princes dimanche", a-t-il déclaré. "J'avais besoin d'un nouveau challenge après sept années."

S'il n'a pas dévoilé sa destination, ce devrait être sauf coup de théâtre le Real Madrid.

- "Je comprends sa décision" -

Le club considère en effet que l'annonce est un non-événement et prépare l'après-Mbappé depuis de longs mois, puisque qu'il avait été notifié de sa décision dès février. Pour le grand public non plus l'information, largement relayée dans les médias, n'est pas nouvelle.

"Je comprends sa décision", il faut "que ça se termine de la meilleure manière pour toutes les parties", avait déclaré son entraîneur Luis Enrique, assurant que le "PSG serait plus fort la saison prochaine". Car, estime-t-il, le départ de Mbappé, annoncé de longue date, "ne change rien au panorama général".

Cette dernière saison a été en demi-teinte, à cause du faux suspense sur son départ et ses performances médiocres en Ligue des champions, notamment lors de l'élimination en demi-finales contre Dortmund mardi soir au Parc des Princes.

Pendant ce temps-là à Madrid, les fans semblent prêts à craquer pour leur future recrue. Alors que le Real fêtait dimanche matin son titre en Liga, le maire de la ville Luis Martinez-Almeria a suscité des rires dans une séquence largement reprise par les médias espagnols: "Je veux remercier le président Florentino Perez pour tout le travail sportif réalisé, le nouveau Santiago-Bernabéu... et puis voilà j'ai entendu les enfants ici lui dire +Mbappé, Mbappé, Mbappé+, et les enfants disent toujours la vérité".

bap/bvo