Publicité

L1: à Paris le classique, à Brest la deuxième place

L'attaquant portugais du Paris Saint-Germain Gonçalo Ramos célèbre le but qu'il vient d'inscrire à Marseille le 31 mars 2024 contre l'OM. (CHRISTOPHE SIMON)
L'attaquant portugais du Paris Saint-Germain Gonçalo Ramos célèbre le but qu'il vient d'inscrire à Marseille le 31 mars 2024 contre l'OM. (CHRISTOPHE SIMON)

Le Paris SG, réduit à 10 après l'expulsion de Lucas Beraldo, s'est imposé dans le classique face à Marseille (2-0) au stade Vélodrome, en clôture de la 27e journée de Ligue 1, dont Brest a conservé la deuxième place en battant Lorient (1-0).

En infériorité numérique dès la 40e minute, après l'expulsion sévère de leur défenseur brésilien Lucas Beraldo, les Parisiens ont inscrit leurs deux buts en contre grâce aux Portugais Vitinha (53e) et Gonçalo Ramos (85e) et restent confortablement leaders du championnat, dont les Marseillais, avec 39 points, occupent toujours la 7e place.

Pour ce qui pourrait être son dernier classique sous le maillot parisien, Kylian Mbappé était titulaire, mais a été remplacé dès l'heure de jeu par Gonçalo Ramos.

C'est la deuxième défaite consécutive de l'OM après son revers face à Rennes (2-0) lors de la précédente journée, la première à domicile cette saison.

Les Marseillais pointent à 11 points de Brest, qui a conservé sa deuxième place au classement un peu plus tôt dans la journée en battant Lorient 1-0.

Avec 50 points, les Finistériens repassent devant Monaco (3e, 49 pts), qui avait écrasé Metz (5-2) samedi, prennent quatre longueurs d'avance sur Lille, 4e, et continuent ainsi plus que jamais de rêver de Ligue des champions.

Contre le cours du jeu, c'est Romain De Castillo, devenu père quelques heures avant la rencontre, qui a inscrit le seul but de la partie en fin de match (86e), Marco Bizot, le gardien brestois, repoussant de son côté les nombreuses incursions lorientaises.

Lorient est désormais 16e et barragiste, puisque Nantes, pour le retour d'Antoine Kombouaré sur le banc des Canaris, est allé s'imposer à Nice 2-1 un peu plus tard dans la journée.

Titularisé par Kombouaré, Matthis Abline a inscrit le premier but nantais (19e, 1-0) et provoqué le pénalty transformé par Mostafa Mohamed (76e, 2-1) qui a donné la victoire à Nantes.

Longtemps parmi les trois premiers de Ligue 1, Nice, désormais 5e, laisse encore filer de précieux points pour une éventuelle qualification pour la prochaine Ligue des champions.

lh/mdm