Comment l’IA va métamorphoser tous vos outils Google

Sundar Pichai ne veut rien lâcher. Mercredi 10 mai, le patron de Google a tenté de reprendre l’avantage face à son grand rival Microsoft, dans la bataille qui fait rage sur le front de l'intelligence artificielle. Avec plus de deux mois de retard sur l'inventeur de Windows, le géant de Mountain View a profité d'I/O, la grand’ messe annuelle dédiée à ses développeurs, pour dévoiler la disponibilité de son robot conversationnel Bard auprès du grand public. Il était temps. Depuis que Microsoft a intégré le sien, ChatGPT, dans son moteur de recherche Bing courant février, son audience a bondi (+15 % en mars, puis +13,5 en avril selon les dernières statistiques du cabinet Similarweb). A l'inverse, celle de Google, pourtant réputé quasi-indéboulonnable sur ce créneau, commence à s’effriter (-2,9 % en mars, puis -3,3% en avril, selon la même source).

Si, pour le moment, le lancement de Bard n'assure pas à Google de rattraper le temps perdu, cette nouvelle étape dans la course à l'IA promet de bouleverser la recherche en ligne. Avec ChatGPT comme avec Bard désormais, l'internaute peut non seulement se passer des mots-clés et formuler ses requêtes dans un langage naturel, mais aussi affiner les réponses obtenues en dialoguant avec le robot, pour lui demander d'approfondir un sujet ou d'argumenter son propos. Comme dans son moteur traditionnel, Google continuera de suggérer une liste de liens, qui inviteront l’internaute à aller recouper les informations sur les sites sources. Mais ces liens (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le n°1 de l'homéopathie Boiron va-t-il remonter durablement en Bourse ? Le conseil
Vinted : comment de jeunes adultes gagnent des milliers d'euros par mois avec l'achat-revente
Aéronautique : comment Airbus mise sur le marché chinois
Twitter : Elon Musk va céder sa place à une femme à la tête du réseau social
Olympique Lyonnais : les indemnités colossales que va percevoir Jean-Michel Aulas