Publicité

L’ex-chanteur des Pink Floyd, Roger Waters, au cœur d’une enquête en Allemagne

Lors de son dernier concert, le chanteur arborait notamment une tenue évoquant un officier SS. L’artiste doit se produire ce dimanche à Francfort.

Ses prises de position sur la guerre en Ukraine ou sur Israël suscitent régulièrement la polémique. Actuellement en tournée en Europe, le cofondateur des Pink Floyd, Roger Waters, fait l’objet d’une enquête pour des « soupçons d’incitation à la haine » en Allemagne. Lors d’un concert dans le pays le 17 mai, le septuagénaire avait notamment arboré une tenue évoquant un officier SS.

« Les vêtements portés sur scène sont susceptibles de glorifier ou de justifier le régime national-socialiste et de troubler la paix publique », a indiqué vendredi à l’Agence France Presse (AFP) un porte-parole de la police berlinoise, Martin Halweg. Pendant ce concert, dans la salle Mercedes-Benz Arena à Berlin, le chanteur était vêtu d’un long manteau noir et de brassards rouges. En lettres rouges, des noms défilaient dont celui d’Anne Frank et de Shireen Abu Akleh, journaliste vedette palestino-américaine de la chaîne Al Jazeera tuée lors d’un raid israélien en mai 2022.

À lire aussi Elon Musk accusé de propos flirtant avec l'antisémitisme à l'encontre de George Soros

« Malheureusement, les procédures judiciaires engagées contre lui ont jusqu’à présent tourné en sa faveur - bien qu’il propage l’antisémitisme et qu’il soit soupçonné d’incitation à la haine », a réagi le délégué à la lutte contre l’antisémitisme, Felix Klein, auprès des journaux du groupe Funke. Mais « j’en appelle à la vigilance de la police et de la justice et j’encourage d’autres dénonciations », a-t-il ajouté. L’en...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - L'Allemagne en récession : une première depuis la pandémie de Covid-19 en 2020