L’aigle de Haast : pourquoi a-t-il disparu ?

Animaux - Ce prédateur aérien, formidable et intrépide, saisissait ses proies dans les montagnes et terrifiait les habitants de la région.

L’aigle de Haast, le plus grand aigle qui ait jamais existé, était une bête féroce qui patrouillait dans le ciel de Nouvelle-Zélande.

Les facéties intrépides de ce prédateur effrayaient les Maoris. D’après la légende, ces oiseaux (appelés pouakai) tuaient les humains, et on racontait même qu’ils attrapaient de petits enfants des montagnes.

D’après la plupart des estimations, la femelle pesait entre 10 et 15 kg, alors que le mâle, plus petit, pesait entre 9 et 12 kg. L’aigle mesurait 1,40 m de longueur. Son envergure était faible comparée à sa taille et celle d’une femelle adulte pouvait atteindre 2,60 m. Ses ailes étaient larges et puissantes, parfaites pour chasser dans la végétation dense de la Nouvelle-Zélande. Grâce à ses serres longues et fortes, l’aigle de Haast pouvait tenir sa victime d’une patte tout en lui assenant le coup fatal de l’autre. La serre avant gauche mesurait environ 5 cm, tandis que l’hallux était encore plus long. Ce magnifique superprédateur attaquait des oiseaux inaptes au vol plus grands que lui, principalement des espèces variées de moas. Les deux oiseaux se sont retrouvés bloqués dans une impasse de l’évolution, rivalisant en taille pendant des millions d’années. Le moa fut chassé jusqu’à l’extinction (surtout par l’homme), entraînant l’aigle(...) Lire la suite sur 20minutes