L’état de santé de l’un des policiers visés par la fusillade dans un commissariat est toujours « préoccupant »

police - « Les protagonistes sont toujours hospitalisés. Compte tenu de leur état de santé, aucun d’eux n’a encore pu être entendu », selon le parquet de Paris.

L’état de santé du policier le plus grièvement blessé jeudi dans le commissariat du 13e arrondissement de Paris, par un homme interpellé qui s’est emparé d’une arme de service, demeurait samedi soir « préoccupant », a indiqué le parquet.

« Les protagonistes sont toujours hospitalisés. Compte tenu de leur état de santé, aucun d’eux n’a encore pu être entendu », selon le parquet de Paris.

Une intervention en urgence

Jeudi soir, deux policiers ont été touchés par balle dans les locaux du commissariat du 13e arrondissement, où ils rentraient avec un homme âgé de 31 ans qu’ils venaient d’interpeller.

Le préfet de police Laurent Nuñez a expliqué vendredi sur franceinfo que les policiers étaient intervenus vers 22h00 pour « une agression extrêmement violente au cutter sur une femme qui a été grièvement blessée ».

« L’homme était manifestement très excité », a-t-il ajouté.

Assaillant blessé

Les policiers ont amené l’homme au commissariat et l’ont fait souffler dans un éthylotest dans la salle de fouille. C’est à ce moment-là qu’il s’est emparé de l’arme d’un fonctionnaire, a poursuivi le préfet.

L’homme, de « type asiatique » selon une source policière, a alors ouvert le feu, blessant grièvement deux policiers, âgés de 33 ans, avant d’être neutralisé par l(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Brest : Des policiers visés par des tirs de projectiles alors qu’ils sécurisent une mosquée
Hauts-de-France : Des établissements visés par des menaces d’attentat
La Rochelle : Un policier légèrement blessé au couteau dans un commissariat
Roubaix : Un homme dans un état grave, que sait-on après une fusillade en pleine rue ?