Législatives 2024 : Le RN au pouvoir ? « Ça rappelle les années 1930 », confie Raphaël, juif de 25 ans

PAROLES DE CITOYENS - A la veille d’un second tour des législatives qui pourrait envoyer Jordan Bardella à Matignon, des citoyens et citoyennes nous confient leurs craintes. Parmi eux, Raphaël, qui dénonce la montée de l’antisémitisme et la haine des musulmans

Raphaël, 25 ans, le confesse facilement : il a « toujours voté au centre ou à droite ». Mais à la veille de ce deuxième tour des élections législatives, le jeune homme, qui travaille pour un fonds d’investissement à Paris, reconnaît que « ces derniers temps, il est compliqué de s’y retrouver ». Les débats politiques ont perdu de leur profondeur, les personnalités prennent le pas sur les idées, estime-t-il. « La percée des extrêmes » et la « fin des partis traditionnels » le questionnent également. « 80 % des 18-25 ans ont voté soit pour l’extrême droite soit pour l’extrême gauche. Je ne comprends pas », confie-t-il. Car il voit « dans les extrêmes » du « fanatisme ».

« Ce qui me gêne dans le fanatisme, c’est la haine de l’autre », appuie le jeune homme, peu rassuré à l’idée de voir Jordan Bardella s’asseoir dans le fauteuil de Premier ministre. « Clairement, il ne porte pas les valeurs que je défends. La solution n’est pas de lutter contre l’immigration en fustigeant perpétuellement les étrangers », argumente-t-il.

Un « danger économique »

Raphaël est de confession juive, et a l’impression d’avoir fait un bond en arriè(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Européennes 2024 : Raphaël Glucksmann déplore l’antisémitisme qui le vise durant la campagne
Législatives 2024 : Les points chauds du second tour en Auvergne-Rhône-Alpes
Résultats législatives 2024 : Laurent Wauquiez arrive en tête (de peu) dans sa circonscription de Haute-Loire