Législatives 2024 : le Premier ministre Gabriel Attal annonce qu’il remettra sa démission

Gabriel Attal, l'actuel hôte de Matignon, a précisé être prêt à rester à son poste « aussi longtemps que le devoir l’exigera dans le contexte des Jeux olympiques ».  - Credit:Guglielmo Mangiapane / REUTERS
Gabriel Attal, l'actuel hôte de Matignon, a précisé être prêt à rester à son poste « aussi longtemps que le devoir l’exigera dans le contexte des Jeux olympiques ». - Credit:Guglielmo Mangiapane / REUTERS

Le Premier ministre Gabriel Attal annonce qu'il remettra sa démission au président de la République lundi matin, même s'il précise être prêt à rester à Matignon « aussi longtemps que le devoir l'exigera dans le contexte des Jeux olympiques  ».

Grave, l'actuel locataire de Matignon a insisté sur la responsabilité qui était la sienne. « Mesdames et messieurs, cette dissolution, je ne l'ai pas choisie et j'ai décidé de ne pas la subir. »

« Cette campagne était, pour moi, un devoir »

« Cette campagne était, pour moi, un devoir », a-t-il déclaré avant de préciser : « Aucune majorité absolue ne peut être conduite par les extrêmes. »

À LIRE AUSSI Législatives 2024 : les résultats du second tour, circonscription par circonscription

« Le courant politique que j'ai représenté, celui de la République et du progrès, […] celui de la construction européenne, est bel et bien vivant. Nous avons tenu et nous sommes debout. Avec trois fois plus de députés que certaines estimations ne nous en donnaient. »

L'alliance de gauche du Nouveau Front populaire est sortie en tête du deuxième tour des élections législatives ce dimanche 7 juillet, devant les macronistes et le Rassemblement national, dont la progression est largement endiguée. Cette tripartition jette la France dans le brouillard, au terme d'un scrutin qui a fortement mobilisé les électeurs avec une participation de 67 %, la plus forte depuis 1997.

Emmanuel Macron a d'ailleurs rapidement appelé à la « prudence », les résultats [...] Lire la suite