Élections législatives 2024 : Des milliers de manifestants contre la perspective d’un RN au pouvoir

mobilisations - Pour alerter sur une extrême droite « aux portes du pouvoir », les manifestants étaient lundi 3.000 à Paris ou encore 6.200 à Toulouse

Alors que le premier tour des législatives va se tenir le 30 juin, la mobilisation contre le RN se fait sentir dans les rues de France. Des milliers de personnes se sont rassemblées lundi soir dans plusieurs villes pour dire leur opposition à l’extrême droite qui, dénoncent-elles, se retrouve « aux portes du pouvoir ».

Place de la République à Paris, 3.000 personnes, selon la préfecture de police, parmi lesquelles beaucoup de jeunes, se sont réunies à partir de 20 heures, hurlant notamment, majeur levé : « La jeunesse emmerde le Front national ». Dans la foule, des drapeaux palestiniens se mêlaient à ceux de la CGT, de l’Unef et d’autres organisations ayant appelé au rassemblement.

Quelques tensions à Paris

Rare incident à déplorer sur les lieux, un manifestant a chuté de la statue surplombant la place de la République et été « pris en charge par les secours en urgence relative », selon une source policière.

Alors que la foule se dispersait sur la place peu après 22 heures, plusieurs milliers de manifestants sont partis en direction du siège des Ecologistes, où les partis de gauche étaient réunis en vue de trouver un accord pour les législatives. Sur leur passage, quelques panneaux électoraux ont été saccagés, quelques tags laissés sur les murs comme « Ni Macron, ni Bardella(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Législatives 2024 : Le décompte des temps de parole débute ce mardi à 06h00
Législatives 2024 : Emmanuel Macron ferait-il un bon joueur de poker ?
Élections législatives 2024 : Qui veut « se battre comme des chiens » après la dissolution de l’Assemblée ?