Législatives 2024 : découvrez les résultats définitifs

La France est coupée en trois entre le Nouveau Front populaire, Ensemble et le Rassemblement national, sans qu'aucune formation n'approche la majorité absolue.  - Credit:Sipa
La France est coupée en trois entre le Nouveau Front populaire, Ensemble et le Rassemblement national, sans qu'aucune formation n'approche la majorité absolue. - Credit:Sipa

Emmanuel Macron avait décidé, avec la dissolution, de « redonner le choix » aux Français. S'il espérait davantage de clarté, c'est raté : l'Assemblée nationale passe d'une majorité relative à une autre. Selon les résultats définitifs des législatives publiés par le ministère de l'Intérieur, la coalition de gauche du Nouveau Front populaire arrive en tête avec 178 sièges (182 en comptant les dissidents), devant Ensemble (156) et le Rassemblement national avec ses alliés (143 sièges).

Toutes les formations sont loin de la majorité absolue (289), une situation qui ouvre une période d'incertitude et de tractations. Gabriel Attal a remis lundi matin sa démission à Emmanuel Macron, qui l'a refusée, lui demandant de rester à Matignon « pour le moment » afin d'« assurer la stabilité du pays ». Il a également assuré attendre la « structuration de la nouvelle assemblée » pour « prendre les décisions nécessaires ».

LFI stagne, le PS monte

Malgré les doutes, le « front républicain » a réussi à barrer la route à l'extrême droite. Au second tour, le RN et ses alliés restent la première force dans les urnes (37 %, soit 10 millions de voix) mais obtiennent « seulement » 104 députés, auxquels il faut ajouter les 39 élus dimanche dernier au premier tour. Un écart voix-sièges que Marine Le Pen a dénoncé comme la « volonté populaire bafouée ».

À LIRE AUSSI Législatives 2024 : « Le front républicain a totalement inversé le scénario de cette élection » Du côté du NFP (25,7 % des vo [...] Lire la suite