Ce jour où Pascal Praud a été frappé par Bernard Tapie à cause de l'OM

C’est dans le monde du sport que Pascal Praud s’est fait un nom au début de sa carrière. D’abord en tant que commentateur pour les JO de Calgary sur TF1 en 1988 – et ce quelques mois à peine après le début de ses études de journalisme – puis au sein de Téléfoot (TF1) où il a marqué les esprits par son aisance et son ambition. "Il était dynamique, peut-être un peu trop. Certains anciens l’avaient dans le nez. Je lui ai conseillé de ne pas bousculer les gens, d’attendre d’être installé", explique Didier Roustan, l’ancien animateur de l’émission, dans un article publié dans Le Monde.

Déterminé, Pascal Praud ne suit pas ce conseil. "Il avait une ambition qui se manifestait par un culot incroyable", confirme à nos confrères Frédéric Jaillant, ex-directeur des sports de TF1. Ce dernier se rappelle encore les joutes verbales, sur le plateau, entre Pascal Praud et Bernard Tapie alors propriétaire de l’OM. "Ce n’était pas facile d’interviewer quelqu’un comme Tapie, mais Praud arrivait à faire match nul", souligne-t-il ainsi.

Mais si la tension est présente à l’antenne, elle l’est également lorsque les deux hommes se croisent un beau jour dans un magasin chic parisien en 2001. "Quelques jours plus tôt, le journaliste a ironisé à l’antenne sur la valse des entraîneurs à l’OM. « Petit connard », aurait lancé Tapie. « Gros connard »", aurait répondu Praud, avant de se prendre quelques coups, raconte Le Monde. Suite à cette altercation, une plainte aurait été déposée par le journaliste qui aurait fini par la retirer "à la demande de la direction de TF1".

Les raisons de l'altercation Praud/Tapie

Interrogé en 2001 par Le Parisien à la suite de cette affaire, Pascal Praud confirmait les raisons du conflit avec Bernard Tapie. "J'ai dit que l'OM avait connu autant d'entraîneurs ces six derniers mois que Nantes durant quarante-cinq ans. M. Tapie m'a t...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi