Publicité

JO Paris 2024 : Rachida Dati souhaite mettre à l'honneur les « grands sportifs issus de l'immigration »

Lors de la présentation des projets artistiques organisés en marge et en rapport avec les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, la ministre de la Culture a appelé à la création d'un lieu dédié aux « grands sportifs issus de l'immigration » au sein du musée national de l'Histoire de l'immigration, situé dans le 12e arrondissement de la capitale. « Au musée de l'Immigration de la Porte-Dorée, un jour, il faudra qu'on s'intéresse peut-être à avoir un lieu montrant le lien entre immigration et sport, [dédié à] tous ces grands sportifs issus de l'immigration qui ont apporté au prestige, au rayonnement et à la grandeur de la France », a déclaré lundi 11 mars Rachida Dati au cours d'une conférence de presse rapportée par BFMTV.

L'ancienne garde des Sceaux sous Nicolas Sarkozy a exprimé le désir de voir les JO « irriguer l'ensemble des territoires, pour une programmation au plus près des citoyens », afin de laisser « un héritage pérenne, matériel et immatériel », soulignant l'importance de la convergence du sport et de la culture, surtout dans « des moments fracturés ».

À lire aussi JO Paris 2024 : la crainte des menaces extérieures

Les détails du budget des Olympiades culturelles

Quant aux projets artistiques baptisés « Olympiades culturelles », Dominique Hervieu, directrice culture de Paris 2024, a chiffré le budget à 12,2 millions d'euros pour le Comité d'organisation des JO (Cojo). Le ministère de la Culture contribuera à leur élaboration avec « une vingta...


Lire la suite sur LeJDD